Last update: 14-12-2020 19:02
2'26"

Vigie — nid-de-pie

L'orientation client et l'innovation requièrent de récolter de l'information, beaucoup d'informations.

Comment satisfaire le client sinon à s'intéresser à son ou ses besoins ? Comment innover sinon à chercher ce qui pourrait être différent et créer de l'impact ? Ces deux sujets, satisfaction client et innovation, nécessitent des informations. Ces deux sujets nécessitent la mise en place de nids-de-pie, de vigies.

Hunting and trapping stories; a book for boys. Internet Archive Book Images, No restrictions, via Wikimedia Commons.

Il s'agit de postes d'observation qui permettent de collecter des informations concernant le système ou les systèmes dans lesquels l'organisation évolue. Il ne s'agit ni plus ni moins d'intelligence économique, ce qu'on retrouve souvent, dans les entreprises d'une certaine taille, au service du bureau des études.

Il n'y a pas de limite au nombre de vigies. Il ne s'agit après tout que d'angles différents sous lesquels on braque son observation. Par contre, l'information récoltée, elle, est stockée centralement et accessible par tous ceux qui peuvent en avoir l'utilité.

L(i)VID propose au moins deux endroits où des vigies devraient être mises en place : (1) au niveau de l'organisation en tant que telle et (2) au niveau de chaque chaîne de valeur.

Les vigies se situent à au moins deux endroits : pour l'organisation entière et pour chaque chaîne de valeur.
Les vigies se situent à au moins deux endroits : pour l'organisation entière et pour chaque chaîne de valeur. Dans les entreprises mono-produit d'une certaine importance, on ne retrouve souvent qu'un seul poste de vigie ici représenté par des "miradors".

Les données récoltées sont centrales (SSoT — Single Source of Truth). Elles doivent transiter par la colonne vertébrale digitale. Idéalement, elles ne devraient se manipuler qu'au travers de services.

Les observations des vigies passent par la colonne digitale pour être stockées centralement
Les observations des vigies passent par la colonne digitale pour être stockées centralement.

Les postes de vigie génèrent des observations (données). Elles sont destinées à être stockées centralement comme indiqué ci-dessus. Elles transitent par la colonne vertébrale digitale par le biais de services disponibles au travers d'une architecture SOAService Oriented Architecture prenant la forme d'un ESBEnterprise Service Bus. La colonne vertébrale expose donc un nombre de services dont l'objectif est de stocker l'information en s'exhonérant de la structure physique des données. Au final les données sont stockées sous une forme quelconque. D'autres services, ou les mêmes, sont consultés pour obtenir données et/ou informations (données traitées et organisées). Le fait de passer par des servoces permet de s'affranchir de la structure des données : elles peuvent continuer à évoluer sdans affecter leurs producteurs et/ou consommateurs.

Des vigies à la colonne vertébrale constituée notamment de services, aux données.
Des vigies à la colonne vertébrale constituée notamment de services, aux données.