Last update: 22-11-2020 18:08
3'59"

Ce site est consacré aux Transformations Digitales car celles-ci englobent tout le reste, touchent à tous les aspects de gestion de projets, de la dynamisation des équipes, à l'importance du code ― le grand délaissé ―, à l'excellence technique, à la nécessité de disposer d'architectures évolutives, à la nécessaire transformation des structures pivot de l'organisation, à l'évolution des mentalités et des approches managériales, aux chaînes de valeur, au caractère sacré de l'innovation, à l'émergence d'une colonne vertébrale digitale, aux boucles de rétroaction, à l'importance de l'autonomie et du sens, au ravissement de la force de travail, à l'enchantement du client, bref à beaucoup de choses !

Une approche globale, concrète et pratique

L(i)VID est mon approche globale, concrète et pratique des Transformations Digitales.

Cette approche est inspirée de l'observation de contraintes et pressions universelles mais aussi d'objectifs synoptiques. Les contraintes dégagées se sont TOUJOURS révélées les mêmes pour tous les projets de transformation digitale que j'ai pu étudier. Les objectifs, une fois isolés et généralisés, se sont également TOUJOURS déclarés les mêmes, emportés le plus souvent par les mèmes de l'orientation clients (Customer-Centricity) et de la motivation des collaborateurs détenteurs de la connaissance (Knowledge Workers), conformes en cela aux thèses des théoriciens du Managament.

Plaçant l'organisation dans un contexte global et mondial, cette approche s'inspire de l'interaction des organismes dans l'écosystème dont ils font partie. Je ne perds pas non plus de vue que chaque organisme est lui-même un système obéissant aux mêmes lois intérieures et extérieures.

Démarrant de contraintes, et souhaitant aboutir à deux objectifs essentiels — le ravissement du client et l'épanouissement des collaborateurs — j'articule mes recommandations selon 5 domaines d'action inspirés des 4P de base du marketing, très librement brossés : les produits et services, les canaux de distribution, les canaux de communication, les méthodes de travail et enfin … la vitesse.

Ce site est donc une approche systémique, philosophique, stratégique et technique des Transformations Digitales :

Bien que les Transformations Digitales soient toutes différentes, elles s'emmanchent TOUJOURS sur base des mêmes constats. Il s'agit de traits universels. Puisqu'elles partagent également des objectifs communs et qu'elles ne peuvent que se combiner qu'en considérant les fonctions génériques des organisations (avec quelques spécificités propres aux secteurs dans lesquels elles s'inscrivent et des missions qu'elles projettent), les domaines d'action sont toujours les mêmes également. Ce site/livre brosse une image générale rapide et polyvalente qui tient en un seul schéma :

Les 5 piliers, les contraintes, les objectifs et … la colonne vertébrale digitale

Il est aisé de revenir au schéma père en consultant à tout moment la page Big Picture.

Quels que soient vos motivations, une transformation digitale cela se démarre en considérant des faits bruts et en mettant le doigt où cela fait mal. C'est un travail calme, profond et long, bit by bit, dont chaque résolution est une étape vers un objectif de long terme. L'horizon lointain n'empêche nullement de ramasser des résultats tangibles immédiats mais ce n'est que leur accumulation qui provoque la rupture espérée dès les premiers pas. Une transformation digitale, ce n'est pas coller des affiches ! C'est aller au front !

Historique

Si l'histoire de L(i)VID vous intéresse, en voici l'historique.

Droits

L'ensemble de ce site web (toutes les pages et ses graphiques et schémas) est disponible sous le couvert de la licence Attribution 4.0 International (CC BY 4.0) SAUF indication contraire. Cette licence se résume aux éléments qui suivent mais sa formulation complète peut être consultée sur le site de Creative Commons: Attribution 4.0 International.

Détails disponibles sur la page Droits.

Contribution

Intéressé à participer à L(i)VID ?

Avertissement

Ce site est en construction ! Son contenu évolue chaque jour. Même quand j'aurai pu rendre électroniquement l'ensemble de mes notes (plus de 1000 pages), la matière continuera à évoluer.