Open Repositories

Introduction

La colonne vertébrale digitale est cette autoroute où passent les impulsions qui permettent aux différents organes de l'entreprise de se mettre en contact les uns avec les autres et d'échanger des informations (lato sensu, au sens large).

La colonne vertébrale est pour une organisation l'équivalent d'un système nerveux responsable de la coordination des actions avec l'environnement extérieur et de la communication rapide entre les différentes parties du corps.

Rappel%%: Colonne vertébrale digitale

Les 5 piliers, les contraintes, les objectifs et … la colonne vertébrale digitale

La colonne vertébrale est cette étoile qui apparaît dans le présent schéma.

Pour l'architecte d'entreprise, cete colonne vertébrale prend la forme d'un ESB (Enterprise Service Bus) (on parlera aussi de SOAService Oriented Architecture, d'EAIEnterprise Application Integration, de QBSAQueue-Based System Architecture, etc. tout cela dépendant du contexte dans lequel on évolue.

Or, cet ESB n'est que le rassemblement de sous-systèmes de l'organisation (départements et domaines fonctionnels). Je parle d'organes et, comme dans l'anatomie humaine, un organe est ensemble de tissus collaborant à une même fonction physiologique. Certains organes assurent simultanément ou alternativement plusieurs fonctions, mais dans ce cas, chaque fonction est généralement assurée par un sous-ensemble de cellules. Je représente cet ESB graphiquement de la manière suivante%%:

L'organisation est un système composé d'autant de sous-systèmes qu'il y a de départements et/ou de domaines fonctionnels. Chaque domaine est appelé à dialoguer avec les autres.

Une plongée au coeur de chaque sous-système nous fait nous rendre compte que chacun rencontre des problèmes communs , communs entre tous les organes de l'entreprise, mais aussi communs à la grande majorité des organismes qui composent l'écosystème de l'entreprise (le monde extérieur). Pour cela nous devons nous en remettre aux Enterprise Patterns. Quelques exemples%%: envoyer des mails, traduire des textes, accueillir un nouveau collaborateur, gérer les factures, gérer les commandes, enclencher un processus d'achat, aposer une signature digitale, %...%

Les Enterprise Patterns sont des solutions communes à des problèmes récurrents.

Chaque sous-système, qu'il fasse appel aux Enterprise Patterns ou non, manipule des concepts communs%%: c'est quoi un client, c'est quoi un fournisseur, c'est quoi une personne physique, c'est quoi une personne morale, c'est quoi une facture, c'est quoi un compte bancaire, %...%

Pour que chaque partie puisse communiquer, il est nécessaire d'avoir un vocabulaire commun.

Vocabulaire commun

De nombreux répertoires fournissent des définitions toutes faites dont il est nécessaire que la Transformation Digitale s'empare afin d'harmoniser le vocabulaire de l'entreprise, à ka fois pour toute la communication qui a lieu en son sein mais également avec l'extérieur, avec son écosystème. Au- delà de ce bénéfice considérable, l'entreprise qui fait appel aux Enterprise Patterns et aux répertoires publics réalise des économies car l'effort de définition a été fait par autrui tout comme l'effort de maintenance.

2 répertoires incontournables

Bien qu'il existe de très nombreux répertoires, souvent spécialisés dans des domaines particuliers, je vais en introduire deux que je consulte régulièrement pour tout concept sur lequel je suis amené à travailler%%: Wikidata et Schema.org. Je les utilise de concert me servant ainsi de l'un ET de l'autre plutôt que de l'un OU de l'autre.

C'est quoi une facture%%? Quelles sont les caractéristiques d'une facture%%?

C'est quoi un article%%? un article de presse%%? un article technique%%? un site web%%? une page web%%? une page de contact%%? un garage%%? une voiture%%? une moto%%? un avion%%? un bateau%%? un client%%? un fournisseur%%? et %...% une facture%%? etc. Voilà des questions que les informaticiens du monde entier se posent ou se sont posées à un moment ou l'autre de leur carrière. Leurs réponses se trouvent cristallisées dans tous les logiciels du monde, parfois, malheureusement, de manière incohérente ce qui nuit gravement à l'efficacité de la colonne vertébrale. Les moyens existent cependant pour que ces incohérences soient effacées.

Schema.org

schema.org est une tentative de standardisation, une démarche de cohérence, une poursuite de convergence pour qu'au travers des programmes que nous manipulons tous les jours une compréhension commune puisse se dégager. Pour que lorsque nous parlions d'une facture, à Pékin, Bruxelles, New York ou Paris, on s'en fasse la même représentation%%: une description de ce qu'est une facture, les caractéristiques d'une facture, les types d'informations de chaque propriété, etc.

schema.org est une initiative de Google, Microsoft, Yahoo et Yandex, organisée sous forme de communauté ouverte qui se donne l'objectif d'établir des ontologies, du grec ὄντος (« étant ») et λόγος (« discours, parole, étude »), des ensembles structurés de termes et relations couvrant des concepts spécifiques dans des domaines particuliers.

Retournant à mon exemple de facture, il est évident que cet "objet" appartient à un domaine plus large, tout comme une "offre", un "bon de commande", "une note de crédit", un "paiement", etc. C'est ce domaine supérieur que couvre une ontologie.

Une ontologie est la modélisation d'un champ de connaissances au travers de mots en relation les uns avec les autres.

Plus simplement, schema.org parlera de vocabulaires qui aident à comprendre le monde qui nous entoure. C'est quoi un produit%%? un service%%? une entreprise%%? un hôpital%%? un évènement%%? un artiste, un album, un concert, un ticket, etc. Et aussi ... ce qu'est une facture !

Ces vocabulaires et ontologies couvrent des entités au même titre que Wikidata qui assigne pour chacune d'entre elles un identifiant unique [1] . Par exemple, vous trouverez une définition de ce qu'est une facture aux URLs suivantes%%: %SCHEMA.Invoice% pour schema.org (

( ! ) Fatal error: Uncaught Error: Class 'trql\polylogos\PolyLogos' not found in D:\websites\lvid.org\www\httpdocs\template\specific.functions.php on line 78
( ! ) Error: Class 'trql\polylogos\PolyLogos' not found in D:\websites\lvid.org\www\httpdocs\template\specific.functions.php on line 78
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0007358696{main}( )...\index.html:0
20.0012359256include_once( 'D:\websites\lvid.org\www\httpdocs\index.html' )...\index.html:2
30.0026455520include_once( 'D:\websites\lvid.org\www\httpdocs\template\lvid.html' )...\index.html:2
40.05374494640getFileContent( )...\lvid.html:251
50.05514569696include_once( 'D:\websites\lvid.org\www\httpdocs\content\open-repositories.html' )...\lvid.html:353
60.07424720160__t( )...\open-repositories.html:180