ABCActivity-Based Costing

18-01-2024 14:46:11

Le texte qui suit est temporaire

ABCActivity-Based Costing

Le but de l'ABC (ou parfois appelé ABAActivity Based Accounting) est d'identifier combien une activité donnée coûte à l'organisation afin de pouvoir, sur la base des chiffres, mieux affecter les ressources aux bonnes activités. Pour ce faire, on mesure généralement la quantité de ressources allouées (suivi de la consommation des ressources) à chaque activité afin de pouvoir déterminer avec précision le coût final du résultat de l'activité (son output).

Cette méthode est apparue dans les années '90 pour répondre à l'estimation des coûts par des méthodes moins rigoureuses, plus lâches qui avaient montré leurs limites en ce que ces méthodes, plus traditionnelles, étaient souvent incapables de déterminer avec précision les coûts réels de production et les coûts des services y associés car fondées sur de vagues pourcentages. Ces imprécisions pouvaient dès lors mener à de mauvaises décisions car basées sur des données (partiellement) inexactes.

Cependant, les méthodes traditionnelles avaient une vertu qui sied bien à l'Agilité : la simplicité. Et c'est bien là où réside le problème : la complexité de la méthode ABC et ses coûts induits ! En effet, la mise en place d'une méthode ABC s'accompagne de défis et difficultés dans le système d'information de l'entreprise jusqu'à induire des coûts qui peuvent surpasser ses bénéfices si l'on n'y prend garde.

L'ABC a un lien direct avec comptabilité et budgétisation, liens qui ne seront pas développés plus avant ici mais dont il vous faudra estimer les impacts.

Si l'ABC s'invite dans la Transformation Digitale, il s'agira d'être capable de mesurer, par des moyens digitaux, le coût de la réalisation des choses ET le nouveau coût induit par la mise en place de ce type de contrôle.

Je n'y suis guère favorable — vous l'aurez compris — essentiellement pour les dérives que l'ABC induit et pour l'inertie qu'elle introduit dans la moidification / adaptation des processus. C'est par l'application de l'esprit ABC qu'on demande aux collaborateurs de remplir des feuilles de prestation de plus en plus détaillées, un esprit qui correspond bien à celui de notre temps : explosion des réglements, des règles, des lois, des papiers, inflation de l'administratif. C'est un esprit technocrate centré sur la mesure du coût et non sur la mesure de la valeur.

J'avoue néanmoins qu'il existe des situations où la connaissance des coûts est intéressante, voire importante et même indispensable. Ce sont les dérives et la complexité que je crains. Un juste milieu doit être trouvé.

Et la Transformation Digitale dans tout cela ?

Si l'ABC s'invite dans la Transformation Digitale, il s'agira d'être capable de mesurer, par des moyens digitaux, le coût de la réalisation des choses comme les explications fournies ci-avant le laissent supposer.

S'il vous est demandé d'inclure l'ABC dans votre transformation digitale, essayez de repousser son implémentation jusqu'au moment où les processus plus fondamentaux sont en place et qu'il puissent être raisonnablement considéres stables. Cette approche se justifie de manière facile dans la mesure où les modifications de processus impactent significativement la mise en place de l'ABC, ce qui n'est pas le moindre des bémols que je soulève.

Telegram icon